O Nascimento dos Deuses

O Nascimento dos Deuses Dmitri Merejkowski


Compartilhe


O Nascimento dos Deuses


Romance de Tutankhâmon




"O Nascimento dos Deuses: Romance de Tutankhâmon", de Dimitri Merejkovsky, publicada originalmente em 1925.
Na Idade do Bronze, a celebração dos rituais do Grande Festival Anual em Cnossos... a antiga Creta, politeísta e bárbara, resiste à colonização cultural e à difusão dos preceitos religiosos "revolucionários" que vieram na comitiva do representante do Faraó, o jovem Príncipe Tutankhâmon... Desenvolvendo um enredo misterioso e fascinante, no âmbito da influência militar e diplomática do Novo Império Egípcio de Akhenáton, Merejkovsky detém-se na análise do indeciso Tutankhâmon, da mística Dio e do obstinado Tamuzadad e de tantas outras figuras marcantes, criações geniais de um grande autor russo que se ombreia aos maiores do gênero do "romance histórico".

[Sobre o Autor] A atividade de Merejkovski como notável crítico literário russo, poeta simbolista - tradutor dos trágicos gregos; e prolífico romancista se estende de 1890 a 1909: em 1895 publica "Juliano, o Apóstata: A Morte dos Deuses": a primeira parte da trilogia "Cristo e o Anticristo". As outras duas, "O Romance de Leonardo da Vinci: A Ressurreição dos Deuses" (1900) e "Pedro e Aleixo" (L'Antéchrist, Pierre et Alexis /1904), seguiram-se em sucessivas edições russas (e traduções em francês, alemão, inglês, espanhol, italiano, português, etc.) entre 1900 e 1909. |...| Na década de 1920, no mesmo ciclo histórico de Merejkovsky dedicado ao Antigo Egito -- a que pertence "Tutankhamen em Creta: O Nascimento dos Deuses" [The Birth of Gods. Tutankhamen in Crete (1925)] --, o Autor ainda escreveu "O Mistério dos Três" [The Mystery of the Three: Egypt and Babylon (1925) / Les Mystères de l'Orient (Égypte-Babylone) (1927)] e "Messias" [Der Messias: Roman (1927) / Messiah (1928)].

[Wikipédia, L'encyclopédie libre] '(...) Dimitri Merejkowski débute par des poèmes pessimistes et publie en 1893 le célèbre manifeste du symbolisme russe : « Des causes de la décadence et des tendances nouvelles de la littérature russe contemporaine », où il s’élève violemment contre le réalisme des années soixante. Se passionnant pour la question de la lutte du christianisme contre le paganisme, il consacre une trilogie romanesque à l’Égypte antique : « La Naissance des dieux » montre Toutânkhamon, héritier de la couronne, en Crête. Le roman suivant, « Akhénaton joie du Soleil », a pour personnages centraux le pharaon réformateur Akhénaton, premier promoteur d’une religion monothéiste et la danseuse Dio, « la perle des mers du Sud », qui a suivi Toutânkhamon à son retour de Crête et est devenue la maîtresse du pharaon. Le troisième roman, « L’Ombre de celui qui vient », décrit la chute d’Akhénaton, face aux partisans d’Amon qui refusent sa révolution religieuse. Cette trilogie profondément mystique donne par là même une restitution de l’Égypte antique qui apparaît plus authentique, moins « cliché » que la multitude de romans consacrés depuis lors au même sujet.

Une seconde trilogie, « Le Christ et l’Antéchrist » (1895-1904), comporte « La Mort des dieux » qui fait revivre la figure controversée de l’empereur Julien, dit « l’Apostat » par les chrétiens, alors qu’il n’a en fait jamais accepté la religion nouvelle à laquelle il n’avait feint de croire que sous la contrainte. Ce roman restitue de manière remarquable la vie de Julien et l’atmosphère des villes et des camps où sont cantonnées les légions romaines. « La Résurrection des dieux » relate la vie tourmentée de Léonard de Vinci. La lecture de ce roman a marqué Freud : celui-ci s’inspire d’un passage du roman de Merejkovski évoquant un « souvenir d’enfance » de Léonard (« J’étais couché dans mon berceau, un milan est arrivé près de moi et m’ouvrit les lèvres et à plusieurs reprises y glissa ses plumes comme en signe que toute ma vie je m’occuperais de ses ailes… ») dans son propre ouvrage : « Souvenir d’enfance de Léonard de Vinci », publié en 1910. « L’Antéchrist, Pierre et Alexis » relate le différend tragique entre Pierre le Grand et son fils Alexis que le Tsar fit mettre à mort. Ces romans valurent une grande célébrité à Merejkovski entre les deux guerres. Mort à Paris en 1941, il est enterré au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois'.'

Aventura / Esoterismo / Ficção / Filosofia / História / Literatura Estrangeira / Romance / Sociologia / Suspense e Mistério

Edições (2)

ver mais
O Nascimento dos Deuses
Tutankhamen en Creta

Similares

(58) ver mais
Tutancâmon
O Romance de Leonardo da Vinci
O Caso Tutankhamon
Hermes

Estatísticas

Desejam4
Trocam
Informações não disponíveis
Avaliações 3.5 / 2
5
ranking 0
0%
4
ranking 50
50%
3
ranking 50
50%
2
ranking 0
0%
1
ranking 0
0%

58%

42%

Kemi
cadastrou em:
28/06/2009 22:35:18
orffeus
editou em:
14/02/2016 14:47:39